Quels sont les aliments riches en protéines végétales ?

Publié le : 24 mai 20215 mins de lecture

Prendre la décision de réduire sa consommation de viande ou choisir de devenir végétarien est synonyme de la non-utilisation de protéines animales dans ses nourritures. La nature est heureusement bien faite et procure des protéines végétales permettant grandement de compenser cette privation. Voici une liste de 10 aliments riches en protéines végétales.

Les graines de chia, la spiruline, le soja et les graines de chanvre

Parmi les aliments riches en protéines végétales, il y a les graines de chia. Elles sont une bonne alternative aux protéines animales. Elles contiennent beaucoup de fibres et contribuent au bon transit intestinal de votre organisme. Avec une teneur élevée en calcium et magnésium, les graines de chia luttent contre la fatigue et améliorent le fonctionnement des muscles en soutenant la synthèse protéique. La spiruline est aussi riche en protéines végétales. Elle figure parmi les meilleures sources de protéines végétales. Cette superbe algue procure 65 g de protéines pour une portion de 100 g, ce qui constitue le double de l’apport en protéines végétales du soja. Cette algue est également riche en acide aminé. Voilà pourquoi elle remplace la viande dans certains pays en voie de développement. Mais il y a aussi le soja. Pour 100 g de graines bio de soja, vous aurez 36 g de protéines. Elles constituent une parfaite alternative à la viande étant donné qu’à volume égal, elles contiennent plus de protéines et de fer que la viande de zébu. Le soja est également une parfaite source d’acides gras essentiels et est donc très bon pour la lutte contre le cholestérol. Viennent ensuite les graines de chanvre. Celles-ci sont autant une bonne source de protéines végétales, en plus d’être riches en vitamines E, D, A et en oméga-3. Cent (100) g de graines de chanvre procurent 26 g de protéines. Cliquez ici pour plus d’infos sur les apports nutritionnels de ces aliments.

Les graines de courge, le beurre d’arachide et les haricots Azuki

Les graines de courge, grillées ou nature, sont une source importante de protéines végétales. Pour une portion de 100 g, vous obtiendrez 25 g de protéines. De plus, elles sont riches en minéraux (calcium, potassium, cuivre, zinc et fer), et en vitamines B2, B1 et A. Le beurre d’arachide est aussi un bon choix pour tous ceux qui améliorer leur état de santé. Même s’il est très calorique et gras, il n’a donc pas que des inconvénients. Il est aussi riche en vitamine B3, en phosphore et en zinc. Pour 100 g de beurre d’arachide, vous aurez 25 g de protéines. Il y a aussi les Azuki, ces petits haricots rouges originaires du Japon. Encore très peu connus en Hexagone, ils doivent cependant mériter leur moment de gloire car ils renferment un taux élevé de protéines. Vingt-cinq (25) g haricots Azuki offrent 100 g de protéines végétales. Pour les consommer, vous pouvez les associer aux pois-chiches, lentilles ou tout simplement les préparer seuls en purée.

Le fenugrec, le tempeh et la noix

Les graines bio de fenugrec sont employées comme épices pour rehausser le goût de nombreuses préparations culinaires. Contenant beaucoup de fibres, elles assurent la stimulation de la digestion et de l’appétit. Elles sont très connues pour leur richesse en protéine. En effet, pour 100 g de ces graines, vous obtiendrez 23 g de protéines. Le tempeh n’est pas non plus à omettre. Il s’agit d’une nourriture conçue à partir graines de soja jaune bouillies. La préparation est très connue en Indonésie, son pays d’origine. Elle ressemble à un fromage et constitue une source importante de protéines en en octroyant 20 g pour 100 g. Enfin, il y a la noix. Tout comme la pistache, l’amande et la noisette, ce fruit à enveloppe est une alternative intéressante aux protéines végétales en apportant 20 g pour 100 g. De plus, la noix renferme des stérols végétaux qui sont de très bons éléments faisant baisser le mauvais cholestérol.

 

Plan du site